Les Anges Vagabonds

Cinefeel 11

{{comments.length}} Chapitrage(s)

  • {{formatTimestamp(comment.timestamp)}} {{comment.content}}
    delete save cancel

Vous pourriez aussi aimer

logo 4K
{{doc.forte}}

{{doc.title}}

{{doc.artistNames}} Premium

50 000, pas moins. Avec une population de 13 millions d’habitants, le Sénégal fait fort de compter un tel nombre d’enfants âgés de 3 à 14 ans qui vivent sans leurs parents, et passent la plupart de leur temps à mendier dans les rues des villes du pays, exposés à tous les dangers dont celles- ci regorgent. Les talibés – ainsi que les appellent les Sénégalais – sont supposés étudier le Coran sous les auspices d’un maître, le « marabout », qui est censé les former à la dure pour réussir dans ce qu’ils entreprendront après leur sortie du daara, (école coranique) . Et pourtant, la réalité des choses ne pourrait être plus éloignée de cet idéal éducatif venu d’un autre temps. Faux marabouts, exploitation, maltraitance, fugues... Voilà les mots qui surgissent désormais lorsque l’on parle de ces « petits mendiants d’Allah ».
Le scandale des talibés émeut la communauté internationale depuis une quarantaine d’années sans que le Sénégal qui tient pourtant à son image d’exception africaine ne parvienne à résoudre le problème. Dans un pays à 95 % musulman, le gouvernement reste sous la pression des chefs religieux et, dans la plupart des grandes villes du Sénégal, le phénomène semble étrangement faire partie de la dynamique du pays aux yeux d’une grande partie de la population.
Pourtant, face à ce véritable fléau national, plusieurs personnes de la société civile sénégalaise ont décidé de se mobiliser pour mener un combat quotidien, aussi bien dans l’urgence et sur le terrain, que pour changer les choses à plus long terme...
    

Clara Ott

Réalisatrice et photographe, Clara Ott, diplômée de l’IDHEC (FEMIS), a collaboré à la réalisation et au montage de nombreux films pour les chaînes françaises.
Parmi ses réalisations les plus notables, « Enfance à vendre, histoires d’Albanie » pour France 5, Prix du Meilleur Film sur les Droits de l’Enfant au Festival des Droits de l’Homme de Paris et second prix au Festival de Lublin en Pologne, Festivals Internationaux de Droits de l’Homme (Colombie, Argentine, Espagne, Italie, Canada, Pologne) «The Long Road» pour France 3, Sélection Fipa et Vision du Réel Suisse, Festival des Droits de l’Homme Tirana, Semaine nationale de la Lutte contre la traite des êtres humains en Suisse « Le cri d’appel des pasteurs peuls » pour France O, Sélection au Festival du Film Ecologique de Bourges 2010, au Forum International Médias Nord Sud 2010, au Festival du film Pastoralismes et Grands espaces, au 22ème Rencontre Cinéma – Nature 2011 « Nicaragua, une révolution confisquée » pour Arte, Prix des Jeunes journalistes au FestivalInternational du Film d’Histoire de Pessac, 2012.
Elle travaille sur le projet « Les anges vagabonds » depuis plusieurs années.

Votre réaction