London Symphony Orchestra - Brahms 3 / Szymanowski 3

The Barbican Hall ClassicAll 65

{{comments.length}} Chapitrage(s)

  • {{formatTimestamp(comment.timestamp)}} {{comment.content}}
    delete save cancel

Vous pourriez aussi aimer

logo 4K
{{doc.forte}}

{{doc.title}}

{{doc.artistNames}} Premium

Johannes Brahms: Symphonie n°3 en fa majeur op.90
Johannes Brahms: Variations sur un thème de Haydn op.56
Karol Szymanowski: Symphonie n°3 "Le Chant de la nuit"

Toby Spence, ténor
London Symphony Chorus
London Symphony Orchestra
Valery Gergiev, direction

Dirigé par le directeur musical du LSO, Valery Gergiev, le London Symphony Orchestra interprète les symphonies n°3 de Brahms et de Szymanowski ainsi que les Variations sur un thème de Haydn de Brahms. Le thème de ces variations est extrait du choral Saint-Antoine de la Feldpartie en si bémol majeur de Haydn. Brahms a écrit huit variations sur ce thème, plus un final. Le final est une passacaille magnifique, dont le point culminant, une reformulation du choral, est un moment d'une grande transcendance. La symphonie n°3 de Szymanowski est telle une œuvre mystique inspirée de rythmes et mélodies orientales, et utilise la traduction en polonais d'extraits du deuxième Divan du poète soufi perse Jalal ad-Din ar-Rumi. Celle de Brahms fut présentée pour la première fois à Vienne sous la direction de Hans Richer qui la surnomma l’Héroïque en référence à la troisième symphonie de Ludwig van Beethoven.

Barbican Concert Hall

The Barbican Hall

Le Barbican Centre est un centre culturel situé au nord de la cité de Londres. Il s'agit du plus grand centre des arts du spectacle d'Europe. En plein cœur du Domaine de Barbican, le centre accueille les concerts de musique classique ou contemporaine, des représentations théâtrales, des projections de films et des expositions d'art. Elle abrite aussi une bibliothèque, trois restaurants et une serre tropicale. Le London Symphony Orchestra et le BBC Symphony Orchestra y sont également basés.

Le Barbican Centre est géré, financé et appartient à la Corporation de la Cité de Londres, le troisième plus important mécène des arts au Royaume-Uni. La construction résulte d'un don de la Cité de Londres (la "City") à la Nation, et a coûté 161 millions de livres.

London Symphony Orchestra

Le London Symphony Orchestra est largement considéré comme l'un des plus grands orchestres du monde. Depuis sa création en 1904, il a toujours attiré d'excellents musiciens du monde entier, dont beaucoup font également des carrières de soliste, musique de chambre ou d'enseignement, à côté de leur travail au sein de l'orchetre.

Les solistes et chefs d'orchestre invités de l'orchestre forment une liste exceptionnelle, comprenant Valery Gergiev, directeur musical, André Previn, directeur honorifique, Daniel Harding et Michael Tilson Thomas comme principaux chefs d'orchestre invités. Bernard Haitink, Pierre Boulez et Sir Simon Rattle sont également invités réguliers.

Le LSO est l'orchestre résident au Barbican de Londres, présentant plus de 70 concerts par an, ainsi que 70 concerts à l'étranger. En outre, l'Orchestre a une résidence annuelle au Lincoln Center de New York. Il est également orchestre résident à la Salle Pleyel, Paris. Il part régulièrement en tournée au Japon et en l'Extrême-Orient, ainsi que dans toutes les grandes villes européennes . De 2010-2013 le LSO était orchestre résident du Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence.

Valery Gergiev

Valery Gergiev est un des chefs d’orchestre les plus charismatiques de notre époque. Initié à la musique par le piano, il étudie la direction d’orchestre au Conservatoire de Léningrad (Saint-Pétersbourg) dans la classe du célèbre pédagogue Ilya Musin. Après un début sur la scène de l’Opéra Kirov (aujourd’hui le Théâtre Mariinsky), il y est nommé chef assistant de Yuri Temirkanov, et peu après il débute une carrière internationale qui prend rapidement son envol et le mène sur les scènes les plus prestigieuses, de Londres à New York, en passant par Vienne et Paris.

Depuis 1988, alors âgé de seulement 35 ans, il est à la tête du Théâtre Mariinsky, dont il a considérablement élargi et modernisé le répertoire : les classiques du répertoire lyrique (Mozart, Verdi, Puccini, Richard Strauss, Britten) côtoient les créations et les grandes pages du répertoire russe (Moussorgski, Tchaïkovski, Chostakovich, Prokofiev), sans oublier les compositeurs incontournables du XXe siècle (Messiaen, Dutilleux, Gubaidulina ou Giya Kancheli).

Valery Gergiev continue à diriger plus de 200 concerts par an, ainsi que des festivals en Russie et ailleurs (Stars des Nuits blanches de Saint-Pétersbourg), participe aux jurys de différents concours et s’engage auprès des jeunes interprètes et compositeurs. Très exposé médiatiquement, il a été nommé Artiste de l’UNESCO pour la paix, a pris position dans des conflits politiques (le conflit entre la Russie et l’Ossétie du Sud), mais s’est également impliqué dans différents projets à vocation sociale liés à la musique (Building on Excellence: Orchestras for the 21st century au Royaume-Uni). Il a reçu de nombreuses récompenses pour l’ensemble de sa carrière.

Votre réaction