The Elephant in the Room

Bobino Dramateek 4

{{comments.length}} Chapitrage(s)

  • {{formatTimestamp(comment.timestamp)}} {{comment.content}}
    delete save cancel
You can skip this ad in 15 sec or switch to premium for a "no ads" experience. {{countDown}} seconds remaining
Skip ad

Vous pourriez aussi aimer

logo 4K
{{doc.forte}}

{{doc.title}}

{{doc.artistNames}} Premium


THE ELEPHANT IN THE ROOM
Compagnie Cirque le Roux
Avec Grégory Arsenal, Lolita Costet, Yannick Thomas et Philippe Rosenberg

Charlotte Saliou, mise en scène

L'ambiance : les années 1930, entre huis clos et cabaret. Le décor : un boudoir cosy tapissé de gris, où le champagne frais coule à flots. Les protagonistes : trois hommes, plutôt dandys, et une mariée assez hystérique, miss Betty, qui entretiennent des relations mystérieuses. Leurs confrontations se métamorphosent en une acrobatie de haut niveau, en tenue chic et glamour, saupoudrée d'une dose d'humour et d'excentricité. Un spectacle beau et brillant, par quatre jeunes artistes issus des grandes écoles du cirque de Montréal et de Bruxelles.

On se laisse rapidement emporter par l'atmosphère envoûtante installée par un décor élégant et une partition particulièrement soignée. Outre les thèmes musicaux composés par Alexandra Streliski, The Elephant in the Room fait la part belle aux œuvres jazz de Nat King Cole, Duke Ellington, Billie Holiday ou encore George Gershwin. Chaque son et musique ont été méticuleusement choisis pour coller au mouvement près de chaque tableau, rendant les numéros incroyablement fluides.

The Elephant in the Room est bien plus qu'un simple spectacle de cirque. Une vraie histoire se crée à travers nos quatre personnages dans ce décor intime qui évolue au fil des numéros. Les portés se suivent avec une élégance rare et ne se ressemblent pas. C'est le souffle coupé que l'on observe les acrobates qui agissent sans filet comme par magie. On pourrait presque croire que les lois de la pesanteur sont défiées le temps d'une heure, où les corps s'envolent et s'emmêlent comme des feuilles au gré d'une brise automnale.

Outre les nombreux numéros de portés, nous retrouverons également un tableau d'équilibristes sur un canapé plus humain qu'il n'y paraît ainsi qu'une danse endiablée sous des dizaines de lampes tombées du ciel. Certainement l'un des plus beaux moments du spectacle. Mais c'est béats d'admiration que nous avons observé le dernier numéro de plus de 7 minutes. Autour d'un mât chinois, les interprètes virevoltent et s'escaladent sur un morceau hypnotisant d'Ennio Morricone. Pas un mot du public pendant cet époustouflant numéro qui terminera le spectacle sur une évidente standing-ovation bien méritée.

 

 

Bobino

Situé dans le 14e arrondissement de Paris, le théâtre Bobino tient son nom d’un célèbre clown italien qui animait le Jardin du Luxembourg dans les années 1810.

Reconstruit en 1985, le lieu possède une histoire peu commune. Célèbre salle de music-hall dans les années 1870, Bobino devient, 60 ans plus tard, le principal lieu de la rive gauche consacré à la chanson. D’Édith Piaf à Georges Brassens, en passant par Léo Ferré, Barbara et Joséphine Baker, Bobino a accueilli entre ses murs les grands noms de la chanson française des années 60 et 70.

En 2010, sous l’impulsion du nouveau propriétaire Jean-Marc Dumontet, le théâtre renoue avec sa vocation historique en programmant des one-man shows, des concerts et des comédies musicales et divers show-cases.

  • 14-20 Rue de la Gaité, 75014 Paris, France
  • web

Cirque Le Roux

Cirque Le Roux, c'est quatre artistes passionnés, souhaitant apporter leur vision au monde des arts du cirque. Philip, Yannick et Grégory ont étudié à l'Ecole Nationale de Cirque de Montréal et Lolita à l'Ecole Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles. Ensemble, ils ont voyagé avec Les 7 Doigts de la Main, Le Cirque Monti, Vague de Cirque...

Ils ont joué dans de nombreux cabarets allemands et ont reçu la médaille de bronze au Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris (France) et au Festival Sol y Circo à Sylt (Allemagne). Ces quatre artistes se sont produits en 2013 sur Broadway dans le spectacle Pippin, spectacle récompensé par le Tony Award du meilleur revival of a musical.

Suite à ces différentes expériences, ils décident, en Janvier 2014, de revenir en France pour créer leur propre compagnie ainsi que leur premier spectacle, The Elephant in the Room. En Janvier 2015, la première est jouée à La Criée, Théâtre National de Marseille, dans le cadre des Biennales des Arts du Cirque. S'ensuit une tournée nationale et internationale dans plus de 10 pays dont l'Ecosse, au Fringe Festival à Edimbourg, où ils reçoivent la nomination du Total Theater Award et la palme Guichet Fermé, l'Autriche, au Winterfest Festival à Salzbourg, Udderbelly Festival à Hong-Kong et le Canada, au Festival Montréal Complètement Cirque.

Votre réaction