Charles X @ Ocean Climax 2017

Ocean Climax Jazzee 16

{{comments.length}} Chapitrage(s)

  • {{formatTimestamp(comment.timestamp)}} {{comment.content}}
    delete save cancel
You can skip this ad in 15 sec or switch to premium for a "no ads" experience. {{countDown}} seconds remaining
Skip ad

Vous pourriez aussi aimer

logo 4K
{{doc.forte}}

{{doc.title}}

{{doc.artistNames}} Premium

Charles X est la définition même du cool, MC et chanteur californien au charisme affolant : à seulement 25 ans, il redéfinit les contours du hip hop, de la soul et du jazz en incarnant une odyssée musicale passionnante. Aussi épris de Stevie Wonder que de Mos Def, c'est en absorbant toutes ces influences qu'il participe aujourd'hui à l'avenir du son américain. On cite D'Angelo ou Q-Tip pour tenter de le classifier. Il s'envole avec son propre nom au panthéon west-coast dans Sounds of the Yesteryear. Un effort produit aux côtés du beatmaker Redrum et masterisé par Dave Cooley, artisan entre autres des albums de J Dilla ou Madlib !

Ocean Climax

UN FESTIVAL HYBRIDE

Après une première édition montée dans l’urgence mais incroyablement mobilisatrice, Darwin Ocean Climax gagne en intensité en 2016 avec une programmation encore plus éclectique et engagée. En plein cœur d’une friche militaire bordelaise abandonnée et en partie reconquise par l’écosystème Darwin, Darwin Ocean Climax déploie durant 4 jours un dispositif hors normes articulant concerts, débats, arts et culture et glisse urbaine pour faire vivre aux festivaliers une expérience inédite d’émotions et de mobilisation. Face à l’immense défi du changement climatique, un mouvement de masse doit se lever pour sortir des énergies fossiles, préserver les océans et exprimer sa solidarité vis-à-vis de ceux dont la vie est déjà affectée par le dérèglement global : les réfugiés climatiques. Aux côtés de Surfrider et d’Emmaüs, des dizaines de musiciens, d’artistes, de skaters, de militants, de scientifiques, de politiques et d’entrepreneurs se réunissent et se mouillent pour le climat, les océans et de meilleurs conditions de vie pour tous sur cette planète.

2ème édition de notre festival Ocean Climax avec cette année Edgar Morin comme parrain. A nouveau, Ocean Climax explorera toutes les formes d’expression autour de la thématique des océans, du climat et des conséquences humanitaires.

UN FESTIVAL ENGAGÉ

Pour la protection du climat et des Océans

Une large programmation musicale de premier plan pour drainer un large public.
Une scène artistique et sportive pour émouvoir et divertir.
Des débats de haut niveau pour éveiller les consciences.
Un village de la transition pour provoquer l’engagement.

 

  • 87 Quai des Queyries, 33100 Bordeaux, France
  • web

Charles X

Véritable outsider de luxe du hip-hop et de la soul moderne, Charles X déploie tout son talent de songwriter, de rappeur et de chanteur sur scène comme sur disque. Le beau gosse Californien de 25 ans ne laisse pas indifférent, et sa musique est un veritable hommage à la Great Black Music.

On l'a comparé à D'Angelo et Prince, à Q-Tip ou Ray Charles, mais Charles X s'émancipe de ces illustres prédécesseurs pour imposer un style unique, nourri au son de la Motown et au hip-hop des 90's.

"Après une mixtape bluffante (Beats & Beast, en 2013), un premier album claque (The Revolution... And The Day After, en 2015) et le dernier, plus soul que jamais, Sounds Of The Yesteryear, en mars 2016, on comprend que sa vision à 360° englobe avec gourmandise toute la Great Black Music. Mais celui qui se dit X (comme Malcolm, histoire de balayer lui aussi son nom d'esclave) excelle dans la fusion de toutes ces valeurs auxquelles on ajoutera la soul de la Motown, celle du Michael Jackson de 1979 (Off The Wall est un album de chevet) voire la dramaturgie de Nina Simone et même un peu de jazz. Passer avec tant d'aisance de la langueur la plus sensuelle au rap le plus cinglant n'est pas à la portée de tous. Dans sa tête comme au bout de sa plume, Charles X a des velléités révolutionnaires mais pacifistes ; un brin hippie dans l'âme aussi. Comme un plan fomenté de longue date pour rappeler qu'un Noir américain d'un quart de siècle peut offrir une alternative lettrée aux mastodontes Drake et Future"
(Marc Zisman - Journaliste)

Votre réaction