Quatuor Borodine @ Rencontres Musicales Evian 2014

Rencontres Musicales d'Evian ClassicAll 13

{{comments.length}} Chapitrage(s)

  • {{formatTimestamp(comment.timestamp)}} {{comment.content}}
    delete save cancel

Vous pourriez aussi aimer

logo 4K
{{doc.forte}}

{{doc.title}}

{{doc.artistNames}} Premium

Alexandre Borodine: Quatuor no.2 en ré majeur
Piotr Ilitch Tchaikovsky: "Andante cantabile", extrait du quatuor no.1 op.11
Franz Schubert: Quatuor no.14 en ré mineur D.810 "Der Tod und das Mädchen"

Quatuor Borodine
Ruben Aharonian, violon
Serguei Lomovsky, violon
Igor Naidin, alto
Vladimir Balshin, violoncelle

 

En 2014, le Quatuor Modigliani se voit confier la direction artistique des Rencontres Musicales d’Evian. Après treize ans d’interruption, le festival créé en 1976 par Antoine Riboud et longtemps dirigé par (feu) Mstislav Rostropovich, entame une nouvelle ère sous l’impulsion conjointe de l’Evian Resort et du Quatuor Modigliani...

La Grange au Lac

Rencontres Musicales d'Evian

Les Rencontres musicales d'Évian sont un festival de musique de chambre à Évian-les-Bains. Créé en 19761 par Antoine Riboud, alors PDG du groupe Danone, et le chef d'orchestre Serge Zehnacker, il a longtemps été placé sous la direction du célèbre violoncelliste Mstislav Rostropovich. Après plusieurs années d'interruption au début des années 2000, il est relancé en 2014 sous la direction artistique du Quatuor Modigliani.

Les concerts ont lieu à la Grange au Lac et au théâtre du Casino au sein de l'Evian Resort.

Dès sa création, le rendez-vous musical, d'abord intitulé Jeunes Musiciens sans Frontières, devient une référence parmi les mélomanes. En 1985, Mstislav Rostropovich, grand ami d'Antoine Riboud, est nommé président du festival. Il y invite les plus grandes phalanges et les plus grands musiciens de la scène internationale, et donne à l'événement une envergure majeure.

En 1977, Serge Zehnacker crée le célèbre Concours international de quatuor à cordes ; dirigé à partir de 1988 par Alain Meunier, il quitte Évian pour Bordeaux dix ans plus tard.

En 1993, Antoine Riboud offre à Mstislav Rostropovich une salle à la hauteur du festival : la Grange au Lac. Construite par l'architecte Patrick Bouchain et dotée d'une acoustique exceptionnelle (cabinet BAOS), la Grange au Lac, entre datcha russe et grange savoyarde, se situe au cœur du parc de l'Evian Resort, entre l'Hôtel Royal et l'Hôtel Ermitage2.

À la suite de Serge Zehnacker et d'Hervé Corre de Valmalète, les directeurs des débuts, c'est la veuve de Pablo Casals, Marta Casals Istomin, qui prend la direction du festival à partir de 19913. La fille de Rostropovich, Elena Rostropovich, lui succède en 1998. Quelques années plus tard, son père quitte la présidence et le festival prend fin. Interrompues en 2001, les Rencontres laissent alors place aux Escales Musicales, trois journées de concerts à la Pentecôte. Sous la direction du chef d'orchestre Laurence Dale, le nouveau festival anime la vie évianaise pendant douze ans.
Les nouvelles Rencontres

En 2013, le Groupe Danone décide de relancer les RME4 et en confie la direction artistique au Quatuor Modigliani, avec l'ambition d'en faire un rendez-vous majeur dans le paysage des festivals. La nouvelle édition se consacre à la musique de chambre, du récital solo aux petites formations orchestrales. La première édition aura lieu du 58 au 14 juillet 2014 ; un festival OFF, des classes de maîtres et des conférences gravitent autour des quinze concerts.

Les nouvelles Rencontres musicales sont partenaires de la Maison des Arts Thonon-Évian, de la Ville d'Évian et de l'Académie musicale d'Evian.

  • Evian Resort BP8 74501Evian les Bains France
  • web

Quatuor Borodine

QUATUOR BORODINE
Ruben Aharonian, violon
Serguey Lomovsky, violon
Igor Naidin, alto
Vladimir Balshin, violoncelle

Après plus de 60 ans d'existence, le Quatuor Borodine reste l'un des meilleurs quatuors actuels. Il a profondément marqué l'histoire moderne du quatuor à cordes et fait référence depuis de nombreuses années pour ses interprétations de Beethoven et Chostakovitch mais transmets avec autant d’aisance le répertoire de Mozart à Stravinski.

L’affinité particulière du Quatuor Borodine pour le répertoire russe s'est affirmée au contact de Dimitri Chostakovitch qui a toujours suivi le travail préparatoire, puis l'exécution de chacune de ses œuvres. Le quatuor joue régulièrement la musique de Chostakovitch dans le monde entier et ses interprétations font aujourd’hui référence. Il est actuellement le plus ancien quatuor à cordes encore en activité, gardien des grandes traditions. Depuis, les intégrales des quatuors de Chostakovitch par le Quatuor Borodine ont été applaudies dans le monde entier – entre autres à Vienne, Zurich, Francfort, Madrid, Lisbonne, Séville, Londres, Paris et New York. Ces dernières saisons, l’ensemble est revenu à un répertoire plus vaste (œuvres de Schubert, Prokofiev, Borodine et Tchaïkovski), continuant d’être acclamé sur la scène internationale.

Le Quatuor Borodine a été créé en 1945 par quatre étudiants du Conservatoire de Moscou autour de l’altiste Rudolf Barshaï et Valentin Berlinsky (jusqu’en 2007). Il porte jusqu’en 1955 le nom de Quatuor de la Philharmonie de Moscou.

Les membres actuels sont Ruben Aharonian, Sergey Lomovsky, Igor Naidin et Vladimir Balshin.

En marge de leurs interprétations du répertoire pour quatuor à cordes, les membres du Quatuor Borodine explorent d’autres domaines de la musique de chambre en s’associant avec des musiciens de renom tels que  Yuri Bashmet, Elisabeth Leonskaja, Oleg Maisenberg et Ludmila Berlinskaya… Il donne en outre régulièrement des « masterclass.

Leurs prochains engagements comprennent des récitals à Madrid, Rotterdam, Chicago, Bruxelles, Genève, Munich, Lisbonne, Barcelone, Athènes, Köln, Istanbul, Zurich, Berlin, Moscou, Montréal, New York, Tokyo, Shanghai et Londres, dans des œuvres de Mozart, Schubert, Brahms, Tchaikovsky, Stravinsky, Shostakovich – et bien sûr Borodine.

En 2005, son premier disque pour le label Onyx (comprenant Borodine, Schubert, Webern et Rachmaninov) a été nominé aux Grammy Awards dans la catégorie « Meilleure interprétation de musique de chambre ». Durant plusieurs décennies, le Quatuor a laissé de nombreux témoignages discographiques pour des labels comme EMI, RCA et Teldec. Parmi ses enregistrements acclamés pour Teldec figurent les quatuors et Souvenir de Florence de Tchaïkovski (Gramophone Award en 1994), le Quintette à cordes de Schubert, les Sept Dernières Paroles du Christ de Haydn, ainsi qu’un disque intitulé Russian Miniatures. Pour le 60ème anniversaire du Quatuor Borodine, le label Chandos a enregistré et publié l’intégrale des quatuors de Beethoven.

Votre réaction