Charles Walker & The Dynamites

Stereolux Jazzee 10

{{comments.length}} Chapitrage(s)

  • {{formatTimestamp(comment.timestamp)}} {{comment.content}}
    delete save cancel

Vous pourriez aussi aimer

logo 4K
{{doc.forte}}

{{doc.title}}

{{doc.artistNames}} Premium

Charles Walker, chant
Bill Elder, guitare
Remco Keijzer, saxophone
Thomas Welwaadt, trompette
Rich Brinsfield, guitare basse
Am Gamble, orgue

Originaire de la légendaire Nashville, Tennessee, Charles « Wigg » Walker est l’un des vétérans de la soul qui a participé activement à la naissance du mouvement funk des années 1960 et 1970, enregistrant des titres somptueux pour des labels comme Decca ou Chess. Après de longues années d’absence, il est remarqué en 2005 par Bill Elder et sa horde de musiciens ultra funky, qui cherchait une voix chaude et puissante pour leur projet soul/funk : The Dynamites feat. Charles Walker était né !
The Dynamites, ou l’équation parfaite de la musique explosive. Bien plus qu’un simple mélange, la fusion de ces deux composants a déclenché une véritable détonation. Désormais précédés d’une réputation scénique dévastatrice, ils jouent un funk brut et authentique, le plus rocailleux et cuivré qui soit : l’essence du groove !

Stereolux

En plus d'être une salle de concert, STEREOLUX a pour vocation la transmission de la diversité des arts en s'appliquant à proposer une programmation la plus éclectique possible. En plus de la musique, le lieu s'attache notamment à présenter des œuvres novatrices et originales en matière d'arts visuels, numériques et multimédias.

Charles Walker

Charles Walker est né à Nashville, Tennessee, le 12 Juillet, 1940. Charles ou "Wigg," comme il est connu par ses amis (sa mère le surnomma ainsi à sa naissance avec sa tête chevelue), a commencé à chanter à un âge précoce à l'église et l'école. Il a réalisé son premier disque en 1959 pour le label Champion du légendaire Ted Jarrett.

En 1960, Charles s'installe à New York où il travaille de façon intensive en studios et en boîtes de nuit. En 1962 il signe un contrat avec Chess Records, Chicago, et ainsi que comme chanteur du Davis Band JC. Ce groupe commence à parcourir le pays pour faire les premières parties de  grands noms de l'époque dont James Brown, Jackie Wilson, Etta James, Wilson Pickett, Little Willie John, Otis Redding et Sam Cooke. Le Davis Band JC enregistre quelques vrais tubes pour Chess comme "Sweet Sweet Love» et «The Scratch de poulet." En 1964, Charles forme son propre groupe, Little Charles et les Sidewinders. Ils deviennent rapidement parmi les plus demandés dans les boîtes de nuit de New York City,  à l'Apollo Theater, ainsi qu'à  Las Vegas et Atlantic City. Ils enregistrent alors pour Chess et Decca. En 1979, Charles signé avec Motown.

Au début des années 80, Charles enregistre en Angleterre. Réalisant qu'il y avait un marché pour la musique soul au Royaume-Uni, il fonde son propre label PRG. Charles a passé la plupart des années 1980 en Angleterre et en Espagne . En 1993, il retourne à Nashville.

Charles devient le chanteur vedette des "Dynamites",  Le groupe part en tournée fréquemment aux États-Unis, Canada, Europe, et en Australie.

Charles réside actuellement à Nashville avec sa femme, Marva, et fréquemment joue avec son nouveau groupe, avec Pat Bergeson (guitare), Pete Abbott (batterie), et Charles Treadway (orgue).

Votre réaction