La Course des Rêves / Auditorium du Louvre

Auditorium du Louvre ClassicAll 25

{{comments.length}} Chapitrage(s)

  • {{formatTimestamp(comment.timestamp)}} {{comment.content}}
    delete save cancel

Vous pourriez aussi aimer

logo 4K
{{doc.forte}}

{{doc.title}}

{{doc.artistNames}} Premium

Kerson Leong, violon
Wonny Song, piano

Johannes Brahms: Sonate en sol majeur opus 78

Maurice Ravel: Sonate en sol majeur

Scott Good: And Dreams rush forth to greet the distance

En 2010, Kerson Leong, âgé de treize ans, épatait le jury du concours Menuhin d’Oslo, à tel point que l’on se demandait si la catégorie des moins de seize ans était faite pour lui ! Depuis, le jeune espoir canadien se produit sur tous les continents. Il joue un magnifique violon Guarnerius. Une première parisienne à ne pas manquer pour tous les amoureux de violon.

Auditorium du Louvre

A l’auditorium sont présentés des cycles de concerts classiques : le mercredi soir est réservé à la musique de chambre ou piano solo avec de grands artistes de la scène musicale internationale. Le jeudi midi est consacré à la découverte des jeunes talents de demain, le vendredi soir, aux grands classiques du répertoire, ou aux créations musicales commandées par le Louvre à des compositeurs contemporains.
La saison musicale de l’auditorium fait aussi revivre au travers de cycles thématiques de musique filmée les grandes archives de la musique classique et de l’opéra, et propose la diffusion (en direct parfois) des productions filmées les plus récentes.

  • Cour Napoléon et Pyramide du Louvre, 75058 Paris cedex 01 France
  • web

Kerson Leong

Kerson Leong s’est signalé sur la scène internationale en 2010, à l’âge de 13 ans, en remportant le Premier Prix (catégorie junior) au Concours Menuhin à Oslo en Norvège.  Il a été choisi comme lauréat du Prix Jeune Soliste 2015 des Radios Francophones Publiques.  Il a remporté le Premier Prix au Tremplin 2014 et le Grand Prix du Concours de musique du Canada cinq années d’affilée (2005-2009).  En 2013, il a décroché le Concours de la Bourse de l’Orchestre du Centre national des Arts, et Premier Prix au Concours OSM Standard Life.  En 2014, Kerson a été nommé Révélation Radio-Canada 2014-2015 en musique classique.

Il s’est produit comme soliste partout dans le monde avec des ensembles tels que l’Orchestre de chambre de Vienne, l’Orchestre philharmonique d’Oslo, I Solisti Veneti, l’Orchestre symphonique de Toronto, l’Orchestre Métropolitain et l’Orchestre du Centre national des Arts. Parmi les moments forts de sa jeune carrière, signalons sa participation à un concert spécial de Noël au palais du Quirinal à Rome en présence du président italien, où il a interprété le Concerto no 4 de Mozart; une apparition sur scène à la prestigieuse Cérémonie de remise des prix Kavli à Oslo; ses débuts comme soliste avec orchestre à la salle de concert de l’Orchestre du Centre national des arts de la scène de Chine à Beijing; et son interprétation avec orchestre du Double Concerto de Brahms aux côtés de son frère Stanley, à Los Angeles. Très actif également comme chambriste, Kerson s’est illustré à de nombreux festivals de musique internationaux, dont celui de Bergen en Norvège, le Menuhin Gstaad Festival en Suisse, les festivals de Trasimeno et d’Assise en Italie, les festivals Rheingau Musik, Mecklenburg-Vorpommern, et Fraenkische Musiktage en Allemagne, ainsi que les festivals Ottawa International Chamber Music, Music and Beyond, OSM Virée classique, et de Domaine Forget au Canada. En 2013, il a représenté Radio-Canada en tournée au Festival de la Bohême du Sud en République tchèque, à titre de lauréat du concours radiophonique Concertino Praga. On a pu l’entendre à la télévision de CBC ainsi qu’à la radio aux réseaux suivants: CBC/Radio-Canada, BBC Radio 3, Radio France, réseau American Public Media’s SymphonyCast, NRK, RAI, Deutschlandradio Kultur, et à la radio tchèque. En 2014-2015, il a fait ses débuts à Paris dans le cadre de la série de concerts de l’Auditorium du Louvre et au Wigmore Hall à Londres. On pourra l’entendre à la radio belge et à la radio suisse.

Il est actuellement artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, où il étudie avec Augustin Dumay. Il s’est vu attribuer récemment le Prix de la Fondation de musique Sylva Gelber 2015. Il s’est vu attribuer aussi la Bourse Paul Merkelo et un prix de mentorat de la Lin Yao Ji Music Foundation de Chine.

Il joue sur un c.1728-30 Guarneri del Gesu qui lui est gracieusement prêté par Canimex Inc., entreprise de Drummondville au Québec.

Wonny Song

Récipiendaire du Prix 2010 “Canadian Musician Award”, le pianiste canadien d’origine coréenne Wonny Song est, d’après le Washington Post, un artiste «polyvalent, intelligent et un pianiste d’une musicalité exceptionnelle. » Musicien accompli, doté d’un jeu poétique aux sonorités naturelles et chaleureuses, il s’est déjà taillé une carrière internationale de soliste avec orchestre ainsi qu’en récital à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Extrême Orient.

Il s’est produit notamment avec les orchestres symphoniques de Cincinnati, Montréal et Toronto, l’orchestre Metropolitain, l’orchestre du Centre national des Arts, l’orchestre de Saint Luke’s, l’orchestre de Santa Barbara,  l’orchestre I Musici de Montréal, le McGill Chamber Orchestre, l’orchestre symphonique du South Dakota et l’Eurasian Philarmonic, de même qu’avec l’orchestre Suwon en Corée, sous la baguette de chefs renommés tels Michael Stern, Jesus Amigo, Keith Lockhart, Alexander Brott, Yuli Turovsky, Peter Gunde, Maximiano Valdes, Eiji Oue et Gum Nan Sae.

Il a donné des récitals en France, en Italie, aux Pays-Bas, en République tchèque, en Corée du Sud, au Japon et aux États-Unis. Wonny Song s’est produit en récital aux États-Unis à plusieurs reprises au Carnegie Hall de New York, au Kennedy Center de Washington, D.C., au Isabella Stewart Gardner Museum de Boston, au Cold Spring Harbor Laboratory (NY), au St. Vincent College (PA), au Missouri State University, au JCC of Greater Washington et à la Buffalo Chamber Music Society.

En 2003, le Prix d’Europe de l’Académie de musique du Québec lui a permis d’entreprendre une tournée nationale et internationale qui l’a mené dans tout le Canada, la France, l’Italie et la Suède. Il mérita en 2001 les Premier et Grand Prix de la Compétition de l’Orchestre Symphonique du Minnesota. En 1997 il remportait la Compétition de piano Ludmila Knezkova au Nouveau-Brunswick; en 1995, le Premier Prix et le Prix de la meilleure interprétation de la Competition de piano de l’Orchestre symphonique de Montréal ; et, en 1994, la Médaille d’Or au Concours international de piano de Cincinnati.

Votre réaction